Le rétrécissement du pénis, le micro pénis, l’impuissance, et la baisse de libido sont les principaux soucis de l’homme de s’épanouir de sa vie sexuelle. Voici les réponses à toutes vos questions les plus courantes.

Quelle est la taille normale du pénis ?

taille penis chez l'hommeLa plupart des femmes se croient avoir des petits trucs pour mieux deviner la taille du pénis d’un homme. Elles affirment que la longueur de l’index indique bien la taille du pénis d’un homme. La conclusion qu’on peut tirer de ce « petit truc de femmes », c’est que plus un homme à un doigt volumineux, il y aura toutes les chances d’avoir un pénis de forte taille. Afin de répondre à la question  d’une manière plus fondée et plus scientifique, des andrologues ont affirmés que la taille normale du pénis au repos est estimée à 9 centimètres. D’une manière naturelle, le pénis devient plus long en érection et peut gagner une longueur oscillant entre 12 à 18 centimètres. Le meilleur moment pour mesurer la taille d’un pénis commence à l’âge de la puberté.

 

Pourquoi certains hommes ont des micro-pénis ?

penis retrecitQue ce soit au repos ou en érection, la taille du pénis suscite de plus en plus de questions chez les hommes. Ces derniers pensent que leur virilité ou leur gente masculine demeurent d’une grande part, dans le fait de posséder un sexe volumineux.  Le micro-pénis est un des soucis qui rendent les hommes plus complexés lors d’un rapport sexuel. On parle notamment de micros-pénis lorsque que le sexe masculin en érection n’atteint pas une longueur de 7 centimètres.

Le micro-pénis d’un homme qui a atteint son âge mure est essentiellement dû à des problèmes hormonales. Le micro-pénis est le plus souvent relatif à une anomalie chromosomique ou à un déficit hormonal. Il se peut que la quantité de la testostérone ne parvienne pas à réagir lors d’un acte sexuel et conduit à une insensibilité.

Il est à noter qu’un pénis de petite taille ne présente aucune incidence ni sur le plaisir masculin lors d’un accouplement, ni sur la fertilité.

Comment faire lorsqu’on a un micro-pénis ?

  • Un diagnostic micro-pénis s’impose pour pouvoir mesurer la taille de la verge. L’homme doit également procéder à un bilan hormonal pour que le médecin spécialiste adopte des solutions plus appropriées pour le soigner.

Comment agrandir un micro-pénis ?

  • Pour optimiser la taille du pénis, sans recourir à des produits médicamenteux, la pratique de l’exercice de l’allongement pénien semble incontournable. Pour ce faire, vous pouvez vous servir de vos mains avec le pouce levé, comme si vous alliez faire un petit signe « Ok ». Pour augmenter la taille du pénis, vous pouvez commencer à masser doucement votre verge, tout en tirant votre organe sexuel. Vous devez étirer votre pénis de cette façon au moins 7 minutes. Pour avoir un résultat plus satisfaisant, vous pouvez faire appel à un extenseur pénien. Vous devez répéter régulièrement cet exercice pour pénis, en raison de quelques 7 minutes par jour durant 6 mois. Cet exercice vous permet de retrouver au moins 1 centimètre de longueur.

Pour pouvoir allonger, voire grossir le pénis, de plus en plus d’hommes, de plus en plus d’institutions proposent actuellement la chirurgie du sexe. L’intervention chirurgicale vise essentiellement à corriger un micro-pénis ou une déformation pénienne.  Il s’agit donc d’une chirurgie réparatrice.

Pourquoi le pénis se rétrécit-il ?

probleme penisLe rétrécissement du pénis est aussi un sujet qui préoccupe beaucoup d’hommes.  Non seulement il baisse la libido, mais il rend également moins performant. Le plus souvent, l’origine de l’atrophie du pénis est due à l’avancée de l’âge. Des andrologues ont affirmés que vers l’âge de 65 à 70 ans, même dès la quarantaine, les hommes perdent peu à peu la longueur de leur pénis, avec une perte de taille de 1 à 1,5 cm.

A part le vieillissement, il y a plusieurs facteurs qui provoquent le rétrécissement du pénis. Le manque de sexe a une réelle répercussion sur la taille et le volume du pénis. En effet, si un homme n’a pas eu un rapport sexuel régulier, le pénis aura tendance à se raccourcir.  Une dysfonction érectile est aussi l’une des causes majeures du rétrécissement du pénis. C’est notamment le déficit de l’hormone masculine, qui est la testostérone qui provoque la faible érection. De ce fait, lors d’un rapport sexuel, l’homme se trouve dans une incapacité à jouir.

L’écoulement sanguin dans le corps d’un homme concourt également à l’obtention d’une forte érection. Par conséquent, un trouble du débit sanguin a un effet certain sur la capacité d’un homme à bander. En effet, le pénis  perd peu à peu sa taille et sa tonicité.  L’excès de poids est également une raison qui explique le rétrécissement du pénis. Non seulement le surpoids réduit la taille du pénis, mais altère aussi la qualité du sperme. C’est principalement à cause du dépôt graisseux dans l’abdomen qui réduit fortement le volume du pénis. L’obésité rime toujours avec une baisse de testostérone.

Un pénis qui se rétrécit, comment le soigner ?

soigner penisLe rétrécissement du pénis est toujours synonyme d’un micro pénis. Pour soigner ce genre de problème, voici quelques astuces très pratiques pour agrandir son pénis.

Jouir d’une vie sexuelle plus active est le moyen le plus efficace en vue de retrouver la taille et la longueur normale de son pénis. Plus vous manier votre pénis, plus il gagnera en taille et en volume assez rapidement. Certains andrologues conseillent à tous les hommes ayant un problème de rétrécissement de pénis, d’avoir un rapport sexuel quotidien.

La pratique du jelqing est une méthode très pratique avancée par les spécialistes. Ce petit massage pénien délicat au niveau de la zone pénienne a pour visée d’optimiser le flux sanguin  au niveau du pénis.

Faire des pratiques sportives s’imposent également pour se débarrasser des kilos en trop. Non seulement les activités physiques améliorent la libido, mais celles-ci permettent également de retrouver la taille normale de son pénis.

 

Les maladies que peuvent avoir le pénis ?

maladie du penisLe pénis peut également avoir des maladies, notamment des infections que les spécialistes dénomment, les infections péniennes. Ces dernières peuvent être transmissibles et provoquent des lésions cutanées.

Les pathologies les plus fréquentent d’un pénis sont, la syphilis, le chancre mou et l’herpès génital. La plupart de ces maladies peuvent affectées plusieurs zones de la région pénienne comme la verge, le gland et le prépuce. On énumère également d’autres maladie penis telle que la maladie de La Peyronie qui est une déformation pénis, le paraphimosis ou encore le phimosis.