Le sexe n’est pas toujours rose chez les messieurs contrairement à ce que l’on peut croire, surtout quand un trouble entre en jeu. Dans cet article, on va évoquer le cas d’anéjaculation ou le fait de ne pas pouvoir éjaculer.

Définition et présentation du trouble de l’anéjaculation

anejaculationComme trouble sexuel, l’homme possède quelques problèmes douloureux, embarrassants et parfois, gênants. En passant par l’impuissance, l’éjaculation prématurée ou encore l’éjaculation retardée, toutes ces anomalies empêchent l’homme de s’épanouir sur le plan sexuel, et cela peut interférer dans le développement personnel en général. Concernant l’anéjaculation, elle se définit comme l’absence d’émission de sperme à l’extérieur de la verge chez un sujet ayant une excitation sexuelle. En bref, l’homme ne parvient pas tout simplement à éjaculer. L’anomalie est la forme aggravée de l’éjaculation retardée. En effet, l’éjaculation peut encore survenir avec ce dernier, mais il faudra plus de temps au sujet victime d’atteindre l’orgasme.

anejaculation solutionContrairement aux idées reçues, un homme peut toujours jouir même en absence d’émission de sperme. Les spécialistes parlent d’orgasme sec lorsque cela se produit. Or, l’absence de sperme et d’orgasme est en relation étroite. À l’inverse d’un homme impuissant, l’anéjaculateur répond normalement aux stimulus sexuels. Le pénis se gonfle de sang pour procurer une érection et l’individu peut pénétrer sans problème sa compagne. Le hic vient du mécanisme permettant au sperme de sortir à l’extérieur. Quels que soient les positions à adopter ou le profil du partenaire sexuel, l’homme ne connait pas d’orgasme avec sortie de sperme. La situation est embarrassante, voire douloureuse pour le sujet. Même si les femmes préfèrent les sexes longs et intenses en général, le fait de connaitre que son conjoint ne peut pas éjaculer est souvent source de problèmes.

 

Les formes d’anéjaculation

anejaculation traitementLe trouble prend deux formes bien distinctes. L’anéjaculation totale est l’absence intégrale d’éjaculation que ce soit durant la pénétration ou lors d’une masturbation. Le sperme n’arrive pas à sortir en dehors de la verge, quelle que soit la pratique sexuelle réalisée par le sujet. Ce phénomène est très frustrant surtout lorsqu’il se manifeste après une vie sexuelle normale. Ce blocage total de l’éjaculation est bénin. En d’autres termes, un homme qui n’éjacule pas a une vie normale et il peut avoir une santé de fer sans encombre. Le risque engendré par l’anomalie se situe plutôt au niveau psychologique et relationnel.

La seconde forme est l’anéjaculation partielle. On dit qu’elle est partielle puisqu’elle se manifeste uniquement lors de la pénétration. Le sujet s’excite, son pénis gonfle, il arrive à pénétrer sa conjointe, mais l’éjaculation ne sera jamais au rendez-vous même avec plusieurs heures de relation sexuelle. Les deux partenaires vont seulement se fatiguer durant les coïts pour n’aboutir à rien du côté de l’homme. Toutefois, le patient arrive sans encombre à faire sortir sa précieuse semence lors d’une séance de masturbation. En somme, le vagin ne constitue pas un environnement favorable à l’éjection du sperme.

Les divers facteurs du dysfonctionnement

anejaculation piluleLe fait de ne pas pouvoir jouir en apporter de sperme s’explique par plusieurs facteurs.

La peur de devenir père

Dans la nature, le but principal d’un coït est le fondement d’une famille et c’est valable aussi chez l’homme. Même si la pratique du sexe offre un plaisir charnel sans égal, un rapport sexuel a pour but initialement de fonder une famille. Un homme ayant peur inconsciemment ou consciemment du rôle paternel sera capable de se retenir. Sa subconscience va devenir l’élément qui freinera l’éjaculation. La paternité peut peser lourd chez l’homme et il éliminera inconsciemment le risque d’avoir un bébé dans sa vie via l’anéjaculation.

Trop de contrôle durant le sexe

L’acte sexuel est un moment important pour l’homme pour exprimer sa virilité. C’est la raison pour laquelle il est absolument nécessaire d’avoir un contrôle de son corps durant ce moment. Or, il arrive que certains sujets aillent se focaliser trop sur ce contrôle et oublient le plaisir. Au final, un blocage de l’émission de sperme s’installe contre le gré de la victime. Dans ce cas, le dysfonctionnement se manifeste d’abord par une éjaculation retardée jusqu’à l’impuissance totale de refaire sortir la semence. La difficulté de lâcher prise durant le coït se manifeste avec le phénomène.

Une fausse idée du sexe

L’anéjaculation peut se manifester même aux premiers rapports. En absence de prise en charge, le jeune ne saura jamais l’effet d’éjecter du sperme. La forme primaire du mal survient avec une éducation trop stricte ou une communauté trop conservatrice. Les familles religieuses et militaires appliquent souvent ce genre d’enseignement. Durant sa jeunesse, l’individu aura une interprétation erronée de la sexualité le poussant à être dégoutté ou à éviter le sexe. Dans certains cas, le monsieur aura peur de souiller sa compagne avec sa semence. Une éducation sexuelle trop sévère engendre un mécanisme empêchant l’individu d’avoir une vie sexuelle normale.

L’abus de la pornographie

Un jeune en proie à ce phénomène confie qu’il consommait intensivement de la pornographie à un moment donné de sa vie. Il devait visionner au moins une vidéo X au quotidien. Au final, il était devenu dépendant et cela a déclenché son impossibilité d’éjaculer lors d’un rapport sexuel. Le témoignage de ce jeune montre à quel point l’industrie pornographique peut déstabiliser la sexualité des jeunes et des adultes. Être addict ou hentaïs aux films à caractère pornographique et érotique peut être à l’origine du phénomène.

La prise de certains médicaments

Un traitement contre la dépression ou contre l’hypertension peut provoquer l’éjaculation retardée ou mener à l’anéjaculation. Effectivement, certains médicaments ont comme effet indésirable de déranger la connexion entre le pénis et le système nerveux. L’impossibilité de produire de sperme constitue aussi une des faces cachées des substances aphrodisiaques. L’abus d’une pilule pour rallonger la verge ou afin de booster les performances sexuelles au lit est très néfaste, surtout si le comprimé regorge d’éléments chimiques.

La lutte contre l’impossibilité d’éjaculer

anejaculation causeLe traitement à adopter pour la victime variera selon la raison de l’anomalie. Le plus souvent, on préconise une consultation auprès d’un thérapeute ou d’un sexologue pour enlever le blocage mental. Un homme qui a peur de devenir père sera emmené à discuter ouvertement de son angoisse avec sa femme et un psychologue. C’est aussi valide pour les hommes trop dominateurs au lit.

Pour le sujet qui a une éducation erronée sur la sexualité, il faudra plusieurs séances de thérapie pour enlever la mauvaise image figée dans sa tête. Un accro à la pornographie aura besoin d’être sevré et de s’adapter peu à peu à la réalité. Une longue conversation avec sa compagne est indispensable pour délivrer l’homme de l’anéjaculation partielle. Ainsi, les tourtereaux sauront quelle mesure il faut prendre pour retrouver une vie normale au niveau de la sexualité. Pour un trouble d’origine médicamenteux, le docteur préconisera tout simplement un changement de traitement utilisant un autre médicament sans cet effet secondaire.

 

Enfin, il est temps d’arrêter la prise de pilule agrandisseur de pénis si vous commencez à avoir une difficulté à jouir. Si l’anéjaculation s’est déjà installée à cause de l’usage abusif de produit aphrodisiaque, une consultation chez le docteur est de mise. Pour éviter ce genre de problème, mieux vaut utiliser un complément alimentaire à base d’ingrédient naturel. Ainsi, le risque d’apparition d’effet secondaire est minime. La prise d’un complément alimentaire comme Go Viril peut aussi aider.